Pourquoi choisir un coupe-bordure pour l’entretien de son jardin et de ses extérieurs ?


Les coupe-bordures, également connus sous le nom de coupe-herbe, sont des machines spécialement et spécifiquement conçues pour tailler les bords des chemins, des parterres de fleurs, des clôtures, des garages, des hangars et de toute bordure entre la pelouse et toute zone cimentée. Le coupe-bordure permet d’atteindre les endroits que la tondeuse à gazon ne peut pas atteindre et fait également partie des outils de jardinage disponibles au niveau national ou commercial.

Avantages : une infinité d’utilisation

D’une manière générale, le coupe-bordure est une machine qui sert à tailler les bordures de jardin. En d’autres termes, il sépare les mauvaises herbes et l’herbe du trottoir ou de l’allée afin que le jardin ait un aspect beau et agréable à regarder. En outre, cet outil peut être utilisé pour la décoration des parcs et des jardins, pour délimiter la plantation ornementale de l’herbe ou de la pelouse du reste du jardin. Le coupe-bordure est un outil léger, très pratique et facile à utiliser.

Grâce à leur conception, les coupe-bordures peuvent être utilisés pour d’autres tâches en plus de la coupe du gazon. Ils peuvent être utilisés, par exemple, pour définir ou retoucher la forme des plantes ornementales. Pour profiter de ces avantages et fonctionnalités, il suffit de me rendre sur monmagasinvert.fr pour choisir le modèle adéquat.  Voici d’autres utilisations qui peuvent être faites de cette machine :

Marquage d’un nouveau lit de plante

Pour créer un nouveau lit, la première étape consiste à décider où il sera placé. Le site doit être choisi avec soin pour s’assurer qu’il n’y a pas de connexions électriques ou de tuyaux et qu’il ne s’agit pas d’un endroit marécageux. Si le jardin doit être situé dans une zone marécageuse, il est préférable de surélever le sol avant de commencer.

L’étape suivante consiste à marquer l’emplacement du lit. Pour ce faire, vous pouvez utiliser de la ficelle, de la peinture en spray ou de la craie. Une fois l’emplacement délimité, le coupe-bordure est utilisé pour définir les bords du jardin, ce qui facilite le travail de creusement. Commencez par le côté extérieur de la zone marquée.

Une fois la coupe de marquage terminée, la deuxième coupe doit être effectuée à une distance de 2,5 cm de la première coupe et à l’intérieur de celle-ci. Cette deuxième coupe doit être faite en légère inclinaison par rapport à la première coupe. L’objectif est d’obtenir une bande d’herbe étroite qui peut être facilement enlevée. Enfin, la bande de gazon de 2,5 cm est enlevée, créant ainsi le cadre du nouveau verger.

Redéfinir la limite d’un parterre de fleurs

Parfois, les bords des plates-bandes se détériorent. Il est donc judicieux de les entretenir ou de les redéfinir à l’aide du coupe-bordure électrique. Pour ce faire, il faut couper une nouvelle bordure à une distance de 2,5 cm de la bordure existante. Si le bord est très endommagé, la distance pour la nouvelle coupe doit être supérieure à 2,5 cm. A la fin de la première coupe, la deuxième coupe doit être effectuée du côté du verger. Comme dans l’application précédente, l’idée est d’obtenir une bande de gazon qui peut être enlevée.

Enfin, la bande de gazon est enlevée et le lit de fleurs est laissé avec une nouvelle bordure. Si du paillis a été utilisé, il doit être redistribué pour couvrir la nouvelle zone du verger. Une procédure similaire peut être suivie si l’on souhaite étendre la superficie d’un jardin existant.

Comment choisir le coupe-bordure idéal ?

Il y a plusieurs aspects à prendre en compte pour choisir le bon coupe-bordure.

Le terrain à travailler et la puissance

Tout d’abord, il faut tenir compte du type de terrain sur lequel la machine doit être utilisée. Ce critère est essentiel, car il permet d’identifier l’une des caractéristiques les plus importantes du coupe-bordure à acheter, à savoir la puissance.

Si le terrain est éloigné d’une source d’énergie, il est préférable de choisir une tondeuse sans fil. Pour cela, il existe des fabricants qui utilisent déjà des batteries rechargeables pour leurs outils.

Si le terrain est couvert d’une herbe dense, une machine d’une puissance de 400 à 700 W est recommandée. S’il y a de petits buissons sur le terrain à travailler, le coupe-bordure approprié doit avoir une puissance minimale de 700 Watt.

Si la superficie de la parcelle ou du jardin est inférieure à 60 m2, un coupe-bordure de 300 W est le meilleur choix, même si la parcelle est travaillée en permanence.

Le type d’arbre

L’arbre du coupe-bordures peut être droit ou courbé. Le manche droit offre une portée plus longue et permet de couper l’herbe dans les endroits difficiles d’accès. Le manche courbé, quant à lui, est plus léger et plus facile à manier. Ce qui en fait le meilleur choix pour les débutants.

Lame ou nylon adapté

Quant au nylon ou aux lames, vous devez également tenir compte de la facilité de leur remplacement. Si la machine est utilisée en permanence, cela implique un changement continu du nylon ou des lames. Il serait donc très utile que le modèle de coupe-bordure facilite un tel changement.

Tête rotative

Il est utile que le coupe-bordure soit doté d’une tête rotative à 90° ou 180°. Cela permettra à la machine de travailler dans des endroits difficiles d’accès. En outre, il existe des coupe-bordures capables de gérer 5 positions d’inclinaison. Ce qui leur permet de travailler facilement sur des surfaces verticales et même dans des trous.

Confort de travail

Si la machine est équipée d’une poignée réglable, cela facilite le travail. La poignée peut être réglée à la hauteur idéale pour l’utilisateur. Ce qui assure équilibre et confort pendant le travail. Les coupe-bordures dotés d’une poignée supplémentaire ergonomique sont également recommandés.

Une autre caractéristique intéressante de certains coupe-bordures est le mécanisme de verrouillage de la machine pendant son utilisation. Cela permet de libérer un peu les mains de l’utilisateur, pour un plus grand confort.

Sécurité au travail

Certains modèles de coupe-bordures sont dotés d’un boîtier conçu pour empêcher l’herbe coupée de voler partout. Cela permet d’effectuer le travail en ayant l’assurance que les brins d’herbe ne voleront pas directement dans les yeux de l’opérateur.